Bitcoin : Son créateur serait un Australien

Le fondateur de Bitcoin, une monnaie électronique créée en 2009, connu sous le pseudo de Satoshi Nakamoto, n’a jamais été connu malgré différentes enquêtes. Mais selon ‘Wired’, il pourrait s’agir de Craig Wright. Le magazine se fonde sur des emails piratés et des billets publiés via un blog. Ainsi, il a conclu que c’est soit cet Australien de 45 ans qui a conçu Bitcoin, soit c’est une stratégie astucieuse prévue pour qu’on croie que c’est lui.

Des preuves dont l’authenticité n’est pas vérifiée

Le magazine ‘Wired’ n’est pas le seul qui émet cette conclusion. ‘Gizmodo’ s’est aussi appuyé sur les mêmes emails fournis par un hacker dont l’identité n’est pas connue. Ces emails ont été émis à partir de l’adresse satoshi@vistomail.com, l’adresse que ‘Nakamoto’ a toujours utilisée.

En 2008, le créateur de cette monnaie estimé actuellement à 5 milliards USD discute d’un registre de transactions financières P2P à son avocat. Ce registre est prévu pour être la base d’un dispositif de ‘cash électronique décentralisé’. Wright se met en colère lors d’un procès-verbal relatif à une procédure judiciaire. Il affirme qu’il s’est toujours bien occupé de Bitcoin depuis 2009 et là tout le monde risque de savoir la vérité.

Sur son blog, il lance Bitcoin en janvier 2009. Mais pour sa part, ‘Wired’ mentionne que 3 billets (déjà supprimés) ont été édités et que l’Australien était impliqué dans cette monnaie.

Un petit génie

Lors d’une conférence à laquelle il a participé via Skype, le créateur de Bitcoin a indiqué qu’il était impliqué depuis un certain temps. Il a également affirmé détenir deux doctorats et deux masters en statistiques et en droits.

Dans le site de Panopticrypt, l’homme affirme être le ‘spécialiste le plus certifié en matière de technologie’. D’après certains éléments dans les emails piratés, il aurait investi 1 million USD afin d’acquérir 2 superordinateurs figurant parmi les 500 ordinateurs les plus puissants au monde. Il aurait aussi dépensé une petite fortune pour installer la fibre optique dans une de ses fermes située à l’Est de l’Australie. C’est grâce à cela qu’il aurait pu concevoir le processus mathématique ayant permis de créer la monnaie.

Si les affirmations de ‘Wired’ sont vraies, l’Australien serait très fortuné. En effet, il disposerait de 1.1 million de bictoins, soit autour de 500 millions USD.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.